Fontaine de Nevers vers, 1680.

 

Au XVIIème siècle les fabriques de porcelaine à Nevers comptait six manufactures, c’était le commencement d’un des plus grands centre de céramiques français.
La manufacture Conrade la plus ancienne fondée vers la fin du XVI siècle, par trois frères originaires d’Albissola près de savone en ligurie.
La manufacture Custode dite  » de l’autruche » fondée par des ouvriers Italiens arrivés au début du siècle. La manufacture du « bout du monde » ouverte vers le milieu du siècle, par Barthlémy Bourcier attesté depuis 1634.
La manufacture de Nicolas Estienne à l’enseigne de l’ecce homo et, enfin la manufacture Deselle fondée vers 1600.

IL est bien difficile d’attribuer avec exactitude notre fontaine à l’une de ses manufactures.
Cependant la qualité de son décor démontre une certaine virtuosité de ses fabriques Nivernaises qui furent les premières en France, à adapter la terre au grand style Louis-quatorzien et, à le transporter en art de Cour.
La rareté de ses pièces en céramiques sont les seules subsistantes, qui puisse évoquer la grande orfèvrerie française du XVIIème siècle.
Louis XIV avait à partir de 1675 pour son Trianon de porcelaine, commandé plusieurs pièces en céramiques à décor oriental bleu et blanc.
IL ne fait aucun doute que les modèles de pièces de ce type, sont à trouver parmi les orfèvres du Roi – Soleil .

Frédéric Happel – Patricia Delandines

 

 

Bibliographie:

Marjatta Taburet
la faïence de Nevers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s